Facebook Twitter Pinterest Linkedin Google + Email Whatsapp Telegram

Toute période de l’année est propice à une escapade pour visiter les plus beaux villages près de Madrid mais on sait bien qu’on en a davantage envie quand le beau temps arrive. Comme il fait très chaud en ville, profitez-en pour faire un parcours. Vous pouvez aussi chercher des endroits où vous baigner. Et quoi de mieux que de visiter les plus beaux villages des environs de Madrid ? Certains, comme Aranjuez, offrent culture et histoire, d’autres, de beaux sentiers de randonnée comme Manzanares el Real et sa célèbre La Pedriza. Et pourquoi ne pas visiter La Hiruela, le village le plus charmant et le moins peuplé de la province de Madrid ?

Lisez la suite et découvrez quelques idées pour profiter d’une escapade dans les plus beaux villages de la Communauté de Madrid.

Aranjuez

Aranjuez, bourg historiquement lié à la royauté et aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité, se trouve à vingt minutes de Madrid en direction de Tolède. Prévoyez une promenade de 45 minutes environ pour découvrir ses sites et monuments les plus emblématiques, ce qui en fait un lieu idéal pour une escapade d’une journée le week-end.

Une visite à Aranjuez commence toujours par son impressionnant palais royal, créé comme espace de loisirs pour Charles V. À l’intérieur, ne manquez pas ses célèbres salles avec des peintures chinoises sur papier de riz, la galerie des glaces, la chambre du roi François et celle de la reine Isabelle II, sans oublier la chapelle royale.

Mais la star de cette visite se cache à l’extérieur du palais et ce sont ses impressionnants jardins qui en font l’un des plus beaux villages d’Espagne. Découvrez-les en vous promenant dans le jardin de la Reine et du Roi, le jardin français du Parterre et le plus ancien, le jardin de l’Île. Ou encore le petit jardin d’Isabelle II sur la place de San Antonio, dominé par la fontaine de Mariblanca qui alimentait la population en eau potable.

Sans hésiter, vous ne pouvez pas manquer le jardin du Prince, le plus grand et le plus beau de tous, avec son propre embarcadère et la célèbre fontaine d’Apollon apportée de La Granja de San Ildefonso. Les plus romantiques doivent absolument visiter l’étang chinois avec un petit îlot dominé par un temple grec et, au bord de l’eau, le kiosque chinois. Ce sera sûrement la photo que vous publierez sur votre compte Instagram.

Où manger?

Le secret de la gastronomie d’Aranjuez réside dans la culture maraîchère, ses asperges, ses fraises, ses artichauts, ses choux, ses poires royales… Le gibier à plumes occupe également la part belle parmi ses plats avec sa vedette, le faisan et son fameux lapin à l’ail. Promenez-vous dans la rue Stuart, prenez place dans l’un de ses nombreux restaurants et dégustez quelques-uns de ses plats les plus typiques avec un vin d’AOC de Madrid.

Où dormir?

Si vous préférez passer la nuit à Aranjuez, prenez une chambre à l’Hôtel Occidental Aranjuez, idéal pour découvrir tous les secrets de ses impressionnants jardins et promenades et pour jouer au golf ou pêcher.

Palais d'Aranjuez Madrid

Patones de Arriba et Patones de Abajo

Au nord-est de Madrid, dans la Sierra Norte, se trouve la municipalité de Patones, bien différenciée entre Patones de Abajo, qui est une zone plus résidentielle et moderne, et Patones de Arriba, plus historique, charmante et tranquille. Avec ses petites maisons en pierre et en bois et ses rues étroites et sinueuses pleines de boutiques d’artisanat, elle a été classée bien d’intérêt culturel.

L’écomusée de l’ardoise en plein air, où vous pourrez apprendre tous les secrets du village, est une étape incontournable de votre escapade à Patones de Arriba. Deux circuits partent de l’ancienne église de San José, datant du XVIIe siècle : la route des âges de l’architecture qui montre les origines de la société locale à travers son architecture, et la route de l’architecture alimentaire qui vous emmène à travers les caves, les fours, les étuves et autres lieux où les denrées alimentaires étaient produites autrefois.

Si vous aimez les randonnées, il existe de nombreuses promenades charmantes dans le coin, comme celle qui mène au barrage El Atazar, le plus grand de la Communauté de Madrid, le parcours le long du ruisseau de Patones ou le sentier écologique Barranco qui relie les deux Patones.

Où manger?

El Rey de Patones est le lieu gastronomique par excellence de cette commune, ouvert depuis 1970. Dans une ambiance chaleureuse, hivernale et familiale, vous y goûterez à l’authentique cuisine castillane. Et si vous souhaitez un conseil, essayez les raviolis de morilles et d’agneau.

Où dormir?

Si vous souhaitez dormir dans le coin, l’idéal est d’opter pour un logement rural à Patones de Arriba, où vous pourrez vous éloigner du bruit de Madrid pendant quelques jours et profiter des promenades, du contact avec la nature et de la gastronomie locale.

Patones de Arriba, Madrid

Cercedilla

Cercedilla, dans la sierra de Guadarrama est un endroit idéal pour une escapade d’un week-end et faire du tourisme actif car Puerto de Navacerrada est tout proche. Les hauts sommets des environs et leurs stations d’hiver permettent de pratiquer des sports de montagne à tout moment de l’année, que ce soit en hiver ou en été.

Cercedilla est l’endroit idéal pour se reconnecter avec soi-même lors d’un week-end en contact avec la nature et profiter de ses sentiers de randonnée et de la beauté naturelle des lieux. La route la plus charmante du coin est celle qui vous mène à la Ducha de los Alemanes, à environ 45 minutes de marche sur ce qu’il reste de la chaussée romaine. Cascade située dans la zone centrale de la sierra de Guadarrama, dans la vallée de Fuenfría, sur le versant sud-est de la sierra et qui doit son nom aux premiers alpinistes en ces lieux, qui étaient d’origine allemande, au début du XXe siècle.

Un autre itinéraire que vous pouvez emprunter à Cercedilla est celui des ponts qui traversent le village, les ponts Enmedio, Venta, Descalzo et Reajo.

Où manger?

Casa Gómez est un classique de Cercedilla ouvert depuis 1880 et qui propose la meilleure cuisine traditionnelle de la région. Vous pourrez y manger les meilleures grillades de la sierra de Guadarrama. Et si vous y êtes à la saison des champignons, c’est l’endroit idéal pour en manger.

Où dormir?

À Cercedilla, vous trouverez différents types d’hébergement qui vous permettront de profiter de tous les charmes de la région dans tout le luxe du confort.

Chinchón

Alphonse XIII lui a accordé d’être considéré comme une ville, mais Chinchón est aujourd’hui l’un des villages les plus charmants de la Communauté de Madrid grâce à sa Plaza Mayor médiévale historique, qui est très fréquentée le dimanche à l’heure du déjeuner. On dit que c’est l’endroit idéal pour sortir le dimanche à Madrid : pas de plage ni de mer, mais il y a Chinchón et sa place !

Sa Plaza Mayor, qui date du XVe siècle, est entourée de bâtiments de trois étages avec des galeries à linteaux et des balcons en bois peint en vert. Cette place est idéale pour se replonger dans une autre époque et se détendre en regardant les gens passer assis à l’une de ses terrasses ou choisir l’une de ses nombreuses caves et commander un vin local.

À côté de cette célèbre place, on peut visiter l’église de Nuestra Señora de la Asunción, également du XVe siècle. À l’intérieur, son joyau est un tableau, l’Assomption de la Vierge, peint par le grand artiste qu’est Goya.

Où manger?

Un classique est le Café de la Iberia, un de ces endroits qui ne vous déçoivent jamais et qui reste le même à chaque fois que vous visitez Chinchón. De nombreuses personnes du monde entier affirment y avoir mangé le meilleur agneau rôti. Son boudin noir et ses tripes sont également célèbres. Demandez une table au célèbre Comedor de Los Toreros.

Si vous voulez manger un bon ragoût de cocido madrileño, allez au Bodegón, où ce plat traditionnel est la star de la maison.

Où dormir?

L’historique Parador de Chinchón est un hôtel central, très proche de la Plaza Mayor, entièrement rénové en 2007. Il se trouve dans un bâtiment du XVIIe siècle qui abritait autrefois un monastère augustinien.

Toits de Chinchón, vues de la place principale

Rascafría

À seulement 80 kilomètres de la ville de Madrid, nous trouvons Rascafría, le plus grand village de la vallée de Lozoya, qui abrite d’authentiques trésors naturels tels que la Forêt de Finlande. Pour découvrir ce lieu insolite, il faut vous rendre au Monastère de Paular , passer de l’autre côté de la route et prendre le pont Puente del Perdón qui traverse la rivière Lozoya. Dès que vous l’aurez franchi, vous verrez une porte en fer qui mène à cette fantastique forêt, une allée d’arbres de chaque côté vous indiquera la direction à suivre. Quelques mètres plus loin, sur la gauche, vous verrez une petite cabane en bois sombre qui servait de sauna et un lac avec une jetée, qui vous fera croire que vous êtes dans une forêt enchantée et le protagoniste d’un conte de fées. Et tout cela à quelques kilomètres seulement de la capitale.

Avec l’arrivée du beau temps, si vous visitez Rascafría, vous pourrez profiter de Las Presillas, des bassins naturels, parfaits pour passer la journée à bronzer en maillot de bain. 

Où manger?

Vous ne pouvez pas quitter Rascafría sans avoir goûté les viandes de la Sierra de Guadarrama et l’agneau rôti ou le cochon de lait rôti. L’un des restaurants les plus traditionnels de la région est le Restaurant Caldea où vous pourrez également prendre un apéritif et vous asseoir en terrasse, si le temps le permet. Si vous avez encore envie de viande, vous pouvez aller à Casa Granero et emporter de la viande pour le retour à la routine.

Où dormir?

Si vous souhaitez passer quelques jours à découvrir Rascafría et la vallée de Lozoya, l’idéal est de séjourner dans une maison rurale d’où vous pourrez découvrir les charmes des alentours. Parmi ces petits établissements, citons l’Hôtel Posada Campanario, dans le centre historique de Rascafría.

Monastère royal de Santa María de El Paular, Rascafría

San Lorenzo de EL Escorial

« La ville de Dieu » est le surnom donné à ce village de Madrid, qui a été mis sur la carte par Philippe II qui cherchait où enterrer son père Charles V. C’est là qu’ont été construits le palais, l’église et le couvent si célèbres, et autour d’eux, une ville s’est créée, qui s’anime le week-end.

À San Lorenzo de El Escorial, vous pouvez également visiter l’un des plus anciens théâtres d’Espagne, le Théâtre royal de Charles III (XVIIIe siècle).

Si vous voulez sortir des sentiers battus, une promenade de vingt minutes le long du Paseo de Carlos III vous mènera à la Casita del Infante, un petit pavillon de chasse dans lequel vécut le roi Juan Carlos dans son enfance. Et en gravissant la montagne, à quelque cinq kilomètres à travers une belle forêt de châtaigniers, de frênes et de chênes, vous atteindrez la Chaise de Philippe II, d’où le roi observait les travaux du monastère. Une promenade idéale si vous voulez faire une escapade avec des enfants dans les villages de Madrid.

Où manger?

À San Lorenzo de El Escorial, vous trouverez l’un des meilleurs cocidos de Madrid, même le célèbre chef José Andrés le dit, tout près du théâtre, dans le restaurant Charolés.

Si vous êtes en famille avec des enfants, allez au restaurant Horizontal avec vue sur le mont Abantos, où vous pourrez déguster un bon repas castillan et local, en contact avec la nature et à des températures beaucoup plus basses que dans la capitale si vous y allez en été.

Où dormir?

Los Lanceros se trouve à quelques kilomètres de l’Escorial et d’El Valle de los Caídos, et à quelques mètres de l’Auditorio San Lorenzo de El Escorial et du Théâtre royal de Charles III. Idéal pour découvrir tous les charmes de la ville. Mais dans les environs, vous trouverez plusieurs logements de charme.

El Escorial, Madrid

La Hiruela

La Hiruela est un village charmant, accueillant et où le temps est resté figé, bien qu’il ne se trouve qu’à un peu plus d’une heure de voiture de Madrid, presque à limite de Guadalajara ; assez proche pour s’échapper mais assez loin pour déconnecter. Surnommé le grand inconnu de la Communauté de Madrid, le village n’accueille que très peu de visiteurs et est l’un des mieux conservés de la Communauté. Ses maisons en pierre ont à peine été modifiées. La Hiruela est aussi le village le moins peuplé, avec moins de 50 habitants.

L’un des sites d’intérêt de la région est la rivière Jarama, avec sa promenade menant au moulin à farine. De là, vous découvrirez la Sierra del Rincón, une réserve de la biosphère, et apprendrez à connaître les paysages de la région et ses points de vue. À La Hiruela, vous pourrez voir des chênes, des hêtres, des bouleaux, des cerisiers ; et parmi sa faune, des sangliers, des chevreuils ou des blaireaux et de nombreux champignons dont il vaudra mieux demander s’ils sont comestibles…

Où manger?

La Casa Aldaba vous offre les produits les plus spéciaux de la région comme les haricots, le gibier ou la viande de la Sierra de Guadarrama.

Où dormir?

Si vous avez mangé à Casa Aldaba, vous aurez sans doute remarqué que l’auberge dispose également d’une maison où vous pourrez séjourner, un endroit idéal pour découvrir le cadre naturel et idyllique de la région.

Sur votre itinéraire aux alentours de Madrid, vous découvrirez également de nombreux autres villages de charme qui vous permettront de déconnecter du stress de la ville et de profiter de la nature. Lequel choisiriez-vous ? Planifiez votre escapade dans les villages de la Communauté de Madrid!

Manzanares El Real

À seulement 45 minutes de Madrid, on visite Manzanares el Real, le point d’entrée dans La Pedriza, ces bassins naturels connus comme la plage de Madrid et un must lorsque le beau temps arrive dans la capitale. Et le lieu de naissance, Ventisquero de la Condesa, de notre rivière la plus célèbre, Manzanares.

Les randonnées sont nombreuses dans cette zone et nous vous suggérons le sentier Formas qui parcourt une partie du Parc national de la sierra de Guadarrama. Ce qui est amusant dans cet itinéraire, c’est de rechercher, parmi les rochers et les buissons, différentes formes gravées dans les rochers, comme un cochon, un oiseau ou une tortue. Idéal pour les enfants.

Si vous aimez l’histoire et les sites de légende, ne manquez pas de visiter le Château de Mendoza, l’un des châteaux les mieux conservés d’Espagne, d’origine médiévale et à vocation militaire, qui offre une vue imprenable sur le barrage de Santillana et la Sierra de Guadarrama. C’est ici qu’a été signé, en 1983, le statut d’autonomie de la Communauté de Madrid. Vous pouvez également visiter les ruines du vieux château sur le versant méridional de La Pedriza, tout près de la rivière.

Où manger?

Après une randonnée, ou après avoir passé la matinée à La Pedriza, vous pouvez aller au restaurant La Reunión, un classique de la région où vous verrez de nombreux alpinistes et qui est idéal quand on est avec des enfants, avec ses vues incroyables sur la montagne. Vous y goûterez la gastronomie castillane de la région et la bonne viande de la Sierra.

Où dormir?

L’idéal est de séjourner dans une maison rurale de charme, à proximité des activités que vous prévoyez… L’Hôtel Rural La Pedriza, au cœur de Pedriza, est une bonne option pour passer quelques jours à profiter de la région.

Château de Manzanares el Real, Madrid

Sur votre itinéraire aux alentours de Madrid, vous découvrirez également de nombreux autres villages de charme qui vous permettront de déconnecter du stress de la ville et de profiter de la nature. Lequel choisiriez-vous ? Planifiez votre escapade dans les villages de la Communauté de Madrid!

Facebook Twitter Pinterest Linkedin Google + Email Whatsapp Telegram

About the author

Related

Join li diskason